Partenaires de Bouge!

redline

 

cauriswax

 

redline

Mon Chaperon, une nouvelle appli de copiétonnage

image illustration


Une nouvelle application de copiétonnage fait son apparition le 20 décembre sur les smartphones Apple et Android. Sur le principe du covoiturage, Mon Chaperon aux personnes seules de se faire accompagner sur un trajet demandé. Son fondateur, Fabien Boyaval, l’a créé suite à l’agression d’une amie à lui en rentrant seule chez elle.

Les utilisateurs ont le choix entre deux types de chaperon. Le Chaperon citoyen qui se trouve ce soir-là dans le même secteur que l’utilisateur et doit rentrer dans le même quartier. Il propose  alors  son  itinéraire  sur l’application ainsi que le montant de la gratification demandée, qui peut aller de la gratuité à quelques euros.


Il faudra compter entre 3 et 5 euros pour un trajet de 5 à 10 minutes à pied.  Le  Chaperon Privé  lui se met à disposition des utilisateurs plusieurs soirs par semaines afin d’arrondir ses fins de mois.  Il recevra les demandes des utilisateurs dans son secteur et les rejoindra pour les accompagner sur leur trajet. Le profil des chaperons est vérifié via leur profil Facebook, leur email, leur téléphone portable et une photo de profil sur laquelle ils sont reconnaissables.

 

Vers une baisse des agressions ou une augmentation des rencontres ?

 

Le principe de cette appli est de réduire le sentiment d’insécurité et de rassurer les utilisateurs lors de leurs déplacements à pieds. Le site précise que les chaperons ne sont aucun cas des escorts boy ou des gardes du corps. Ce qui est bien dommage c’est que les chaperons privés ne soient que de simples accompagnateurs. On aurait aimé qu’il soit des boxeurs ou des taekwondoïstes confirmés. Cela aurait apporté de la valeur ajoutée au site.

Lorsqu’on fait appel à chauffeur VTC par exemple, on ne s’attend pas à ce que le conducteur ait eu la veille son permis. Certes, être à deux peut dissuader un agresseur mais quand on est face à un groupe d’agresseurs, comment agir ? Qui va assurer la sécurité du chaperon ?

L’appli reste quand même utile si par exemple on se retrouve dans un lieu isolé que l’on ne connaît pas.  Elle peut avoir un fort succès dans les zones un peu désertes qui sont peu fréquentées la nuit. Même si elle a pour but réduire le sentiment d’insécurité, Mon chaperon se présente plus comme une appli qui va renforcer le lien social en favorisant des rencontres. Et pourquoi pas plus, si affinités !



 
Joomla SEO powered by JoomSEF
Comments powered by Dis.cuss.It