Partenaires de Bouge!

redline

 

cauriswax

 

redline

POLITIQUE / Eva Joly face à la jeunesse étudiante
Écrit par Mariam Karamoko   
Eva Joly entourée de son équipe s’est rendue mercredi 21 février à  l’Université Paris 8 (Saint-Denis ) dans le cadre d’un échange sur son programme « jeunesse » avec les étudiants.





Après avoir visité l’administration et la bibliothèque de l’université, la députée se rend dans le bâtiment B de la fac. C’est un amphi plein d’environ 600 personnes qui reçoit une Eva Joly malade mais qui garde quand même le sourire. Des étudiants d’autres universités ont fait le déplacement pour rencontrer et pouvoir échanger avec la représentante des Verts à la présidentielle. Said, responsable associatif « salue le courage d’une femme française d’origine ». Après avoir annulé une visite dans une crèche associative de l’Île-Saint-Denis, Eva Joly a tenu à se rendre dans un établissement où  33 % des étudiants sont étrangers.

La candidate d’une nouvelle France ?

Myriam, étudiante à Paris Sorbonne qui vit à Saint-Denis  aborde d’entrée la question de la sécurité. La réponse se fait claire. Si elle est élue, la candidate légalisera le cannabis en coupant aux réseaux « l’arbre sous les pieds ». «On ne prend que le petit dealer, pas le gros trafiquant ». Eva souhaite également revenir à la police de proximité pour libérer les policiers des chiffres et donner un « sens » à leur travail. La candidate soutient également la lutte contre le contrôle au facies et se déclare favorable à la mise en place d’un récépissé lors de chaque contrôle.



 


Précarité de la situation des étudiants, mal logement sont au programme de la candidate et députée européenne. «  Il n’est pas normal que les étudiants soient en situation précaire ».  « Je pense que la France se repli sur elle-même en n’admettant pas la richesse que représentent les étudiants étrangers ». Eva Joly propose une allocation d’autonomie d’environ 600 euros qui aideraient les jeunes et étudiants à s’insérer. Cette volonté d’insertion s’adresse aussi aux  jeunes étudiants en situation de handicap afin de leur offrir une meilleure accessibilité et ceux de nationalité étrangère qui souffrent d’un autre handicap, de type administratif ou social afin de favoriser leur intégration. Un jeune un projet. La construction de 50 000 chambres et la réhabilitation de 70 000 chambres. Elle souhaite donner « de nouvelles énergies, de nouveaux moyens à la jeunesse et à l’université ». « On parle d’intégration mais on ne le pratique pas »  déplore la candidate qui souhaite que « la diversité devienne visible en politique ».



Création d’emplois, développement de nouveaux logements, insertion et intégration, le programme d’Eva Joly porte à croire qu’elle ambitionne, malgré son âge, de moderniser le paysage politique français en misant sur une jeunesse plurielle, qui ne soient pas seulement issus de grandes écoles et français de souche.

Mariam Karamoko


 
Joomla SEO powered by JoomSEF
Comments powered by Dis.cuss.It