Partenaires de Bouge!

redline

 

cauriswax

 

redline

« Politik'art en Seine »



Les Jeunes Ecologistes invitent Christiane Taubira à Paris 8





Quand les jeunes écolos décident de mettre la politique au « vers », cela donne lieu à un rendez-vous à la fois politique et poétique entre Christiane Taubira et les étudiants de Paris de 8 en Seine-Saint-Denis.




17h40 : l'amphi est déjà plein. Une autre salle est ouverte pour les étudiants non chanceux. À l'initiative des jeunes écolos, Christiane Taubira s'est rendue mercredi 18 décembre à Paris 8, « université des luttes et des mobilisations » pour répondre aux questions de la jeunesse étudiante. Un échange qui prend la forme d'un hommage car l'art oratoire s'est insurgé dans la discussion politique. L’exercice était simple. Chaque étudiant posait sa question sous forme de poésie, de rap ou de slam. Appréciée pour son éloquence et son amour pour la poésie la ministre a également prouvé qu'elle pouvait avoir « l'amour du risque ». Et là, le jeu devient un peu compliqué. La garde des sceaux doit tirer au sort les noms des étudiants qui poseront les questions selon leur style sur trois thèmes bien précis.


Justice - Liberté – Citoyenneté

Abrogation de la circulaire Alliot-Marie, dénonciation d’un système discriminatoire, inquiétudes face à un désordre écologique, refus d’une université trop sécuritaire, la ministre a eu droit à du cash. « On savait que l’exercice était dangereux, les questions le confirment » a souligné celle qui parlait sans notes. Parfois subtil, donné avec une petite musicalité ou en version trash. Et comme à son habitude, Taubira a su répondre avec répartie sans donner de bonnes ni de mauvaises réponses. Concernant d’écologie, la ministre prévoit une loi qui sanctionnera toutes les actions qui porteront préjudice à la nature. En matière de discrimination, la ministre de la justice est clair : « La puissance politique doit s’interroger sur sa responsabilité dans le pacte républicain ». Lors de son intervention, Christiane Taubira a invité les jeunes présents à exprimer leur impatience. « Votre génération doit être une génération de combat. Agis dans ton lieu, car le monde s’y tient »


Femme militante, femme éloquente, celle qui « ne frappe jamais la première » mais qui sait rendre les coups définit sa vie professionnelle comme une vie d’engagement … « Et mon éloquence n’a rien à y voir ».




 
Joomla SEO powered by JoomSEF
Comments powered by Dis.cuss.It