Partenaires de Bouge!

redline

 

cauriswax

 

redline

Le plaisir, ça s'apprend aussi...


Parce que l’on considère le plaisir comme un droit qui se conjugue aussi au féminin, c’est donc en toute logique que l’initiatrice de l’appel « Touche pas à mon clito » a accepté l’invitation de la marque Secrète Arlette à son atelier de formation en sexologie. Qu'est-ce qu'on y apprend ? Quels sont les thèmes abordés ? C’est ce que Bouge a tenté de découvrir un après-midi de jeudi 19 avril.



Dans la salle du Novotel de Créteil, la fondatrice de Secrète Arlette et la sexothérapeute qui anime l’atelier, accueillent les journalistes. Nous faisons également la connaissance de Mimi, Fifi, Uma, des « love toys » au design sympathique qui seront présentées aux vendeuses.

Il est bientôt 16h. Les ambassadrices de la société de vente à domicile de « produits coquins » arrivent au compte-goutte. Après avoir bu un verre d’eau et échangé quelques mots, chacune d’elle prend sa place et prête une oreille attentive aux conseils de Patricia. La formation peut enfin commencer…


Body Explorer, la navigation corporelle


On contemple son corps tous les jours. On le lave, l’habille le touche. Parfois on l’aime, parfois on le déteste mais le connaît-on forcément. Et si on décidait de mettre  le corps et l’esprit en harmonie ? C’est donc dans une ambiance amicale et chaleureuse que les hôtesses soumettent leurs interrogations ainsi que celles de leur clientes. On chasse les tabous pour aider les femmes à définir leur propre plaisir et savoir l’exprimer.  Mais avant, petite révision s’impose  avec  les schémas des appareils génitaux afin de mieux comprendre comment notre carte reproductrice se modifie en fonction de notre « température ».


« Mieux connaître son corps pour mieux ressentir le plaisir »


Comment parler du plaisir féminin tout en restant professionnel, tel est le but de cet atelier formation, apprécié par les ambassadrices de Secrète Arlette. Fantasmes, désirs, imagination, durant une heure,  la sexualité est abordée sans que l’on tombe dans la vulgarité.  Connaître son corps, ce n’est pas seulement situer sans faire d’erreur ce qui constitue notre appareil génital. Savoir exprimer ses envies, dire ce qu’on préfère ou ce qu’on déteste, tout cela fait partie de la « construction sexuelle ». C’est avec humour et en véritable « showwoman » que Patricia nous explique comment atteindre le point P, le plaisir à travers la connaissance et l’appropriation de son corps, mais aussi l’affection, la tendresse, le partage.


Alors oui, le plaisir se ressent… et s’apprend !

 
Joomla SEO powered by JoomSEF